Panorama : L’état des lieux des restructurations   

Brice Chasles.png

BRICE CHASLES

Managing Partner, Deloitte Financial Advisory

Brice a plus de 30 ans d’expérience dont 23 ans dans les services transactionnels M&A et le lead advisory M&A, aussi bien à Paris qu’à New York. Avant de rejoindre Deloitte en 1998, il débute sa carrière en 1989 en tant qu’auditeur de banques et institutions financières à Paris et à Londres. Brice est spécialisé dans les services financiers et l’immobilier. Il est désormais Managing Partner de Deloitte Financial Advisory (depuis le 1er juin 2021) et membre du Comité Exécutif de Deloitte France.

Franck Dutot copie.png

FRANÇOIS DONTOT

Directeur France Italie, SSNC Intralinks

François Dontot a rejoint SSNC Intralinks il y a 9 ans. Aujourd’hui en charge de la practice M & A, il occupe le poste de Directeur France Italie chez SSNC Intralinks.

Avant cela, il a travaillé 20 ans dans le monde de l’information financière et des logiciels en mode SaaS.

Sarmad Haidar.png

SARMAD HAIDAR

Avocat-associé, DLA Piper

Sarmad Haidar possède une expérience significative dans le domaine des fusions-acquisitions, notamment les acquisitions par effet de levier (LBO) et les opérations de transfert.

Il dispose également de connaissances approfondies dans les domaines des restructurations, des opérations de croissance externe et de la mise en place de conventions d'investissement pour le management.

Sarmad conseille principalement des fonds d'investissement, des groupes industriels, cotés et non cotés, et des équipes de direction.

Il est particulièrement impliqué dans les transactions transfrontalières et possède une expertise dans plusieurs secteurs tels que les énergies renouvelables et les infrastructures, la santé, l'informatique et les biens de consommation.

Jeremy Scema.png

JEREMY SCEMAMA

Avocat-associé, DLA Piper

Jeremy Scemama travaille depuis plus de vingt ans pour des groupes industriels et des fonds d’investissement sur leurs opérations de cession, acquisition ou fusion de sociétés cotées - par voie d'offre publique d'achat volontaire ou obligataire, d'offre publique d'échange ou d'offre publique de retrait - ou de sociétés non cotées.

Jeremy intervient également sur de nombreuses opérations d’introductions en bourse et d’émissions de valeurs mobilières, aussi bien en qualité de conseil de l’émetteur que de la banque prêteuse.

Jeremy a également développé une expertise importante dans la mise en place de règles éthiques et de pratiques de bonne conduite au sein de groupes industriels cotés.

Contrôle des concentrations : quel est le nouveau champ des possibles ?

J CLOAREC.png

JÉRÔME CLOAREC

Head of anti-trust, Michelin

Jérôme Cloarec est responsable de l’antitrust du Groupe Michelin depuis 2016. A ce titre, il conçoit et supervise la mise en œuvre de la stratégie du Groupe pour la conformité au droit de la concurrence dans toutes ses activités, dont le suivi des opérations de croissance externe (notifications aux autorités de concurrence).

Préalablement à ses responsabilités chez Michelin, Jérôme Cloarec a débuté sa carrière à la Représentation de la France auprès de l’UE puis en cabinets d’avocats avant de rejoindre la DG concurrence de la Commission européenne où il a travaillé dans le contrôle des concentrations, les aides d’Etat et l’antitrust. Il s’est également engagé dans le domaine des affaires européennes, notamment dans un think-tank qu’il a présidé.

Gildas de Muison.png

GILDAS DE MUIZON

Managing partner, analytics value & asset advisory, Deloitte Financial Advisory

Ingénieur des Mines de Paris et docteur en sciences économiques, Gildas dirige le pôle Analytics Value & Asset Advisory et accompagne ses clients dans leurs transitions par des modèles quantitatifs robustes et des outils Analytics innovants. Il est plus particulièrement spécialisé sur les aspects antitrust des opérations M&A : anticipation des risques de cessions, accompagnement dans le cadre de l’obtention des autorisations auprès des autorités de concurrence, optimisation du périmètre d’acquisition au regard des synergies projetées, etc. Sur ces sujets, il est régulièrement impliqués sur les plus grosses opérations du marché.

Edouard Sarrazin.png

ÉDOUARD SARRAZIN

Partner – droit de la concurrence et droit de la distribution, DLA Piper

Edouard Sarrazin intervient en Droit de la concurrence, européen & national ainsi qu’en Droit de la distribution.

Edouard Sarrazin dispose d’une pratique importante en contrôle des concentrations et couvrant tous les aspects de ce type de procédure : analyse des questions de droit de la concurrence soulevées par une transaction (due diligence, structuration des contrats, évaluation des effets concurrentiels, détermination des obligations de notification), préparation et suivi de notifications aux autorités françaises et européennes, coordination avec des avocats locaux des notifications étrangères, représentation de tiers contestant une transaction auprès des autorités de concurrence. Il a conseillé à ce titre des clients industriels et financiers dans des secteurs variés, notamment ceux de la santé et de l'industrie pharmaceutique, des transports, des accessoires de mode et de l’agro-alimentaire.

Edouard possède également une expérience importante en matière de pratiques anticoncurrentielles, tant en conseil qu’en contentieux, notamment dans le cadre d’affaires de cartels. Son expertise s’étend par ailleurs aux problématiques connexes, comme l’organisation des travaux des cabinets d’économistes et de lobbying, mais aussi à celles qui sont posées par la nature fréquemment multi-juridictionnelle de ce type de dossier (class-actions, mise en œuvre de dispositifs d’entraide judiciaire internationale liée à l’opposition de blocking statutes, responsabilité pénale des dirigeants et employés).

Il intervient également comme conseil dans le cadre de la revue de la politique commerciale des entreprises et de la licéité des pratiques unilatérales ou des restrictions verticales mises en œuvre par ces dernières (non-concurrence, exclusivités, abus d’éviction ou d’exploitation).

Henri Piffaut copie.png

HENRI PIFFAUT

Vice-président de l'Autorité de la concurrence

Henri Piffaut est Vice-président de l’Autorité de la concurrence depuis 2019.

Avant cela, il était conseiller auprès du directeur général adjoint chargé des concentrations à la Direction générale de la concurrence de la Commission européenne (2017-2019), notamment chargé du suivi de la mission d'expertise sur l’économie numérique nommée par la Commissaire à la concurrence

Il est diplômé de l’lnstitut d'Etudes Politiques de Paris (1991). Il a une maîtrise en économie, Université Paris I Panthéon Sorbonne (1989), ainsi qu’un diplôme d'ingénieur, l'Ecole Supérieure d'Electricité - CentraleSupélec (1989).

Carrière résumée : 

Diverses positions à la Direction générale de la concurrence de la Commission européenne dans les domaines des pratiques anticoncurrentielles et du contrôle des concentrations (1994-2006)

Directeur du bureau de Bruxelles du cabinet de conseil en économie LECG (2006-2010)

Chef d’unité adjoint de l'unité en charge des aides d’Etat au transport à la Direction générale de la concurrence de la Commission européenne (2010-2011)

Chef de l'unité en charge des pratiques anticoncurrentielles dans les secteurs pharmacie et santé à la Direction générale de la concurrence de la Commission européenne (2011-2014)

Chef d'unité concentrations dans les secteurs énergie, construction automobile à la Direction générale de la concurrence de la Commission européenne (2014-2016)

Fellow au Weatherhead Center for international affairs de l’Université d’Harvard (2016-2017) avec un projet de recherche sur la régulation des plateformes numériques.

Tour d’horizon des enjeux fiscaux des fusions-acquisitions

Arnaud Mourier.png

ARNAUD MOURIER

Avocat-associé, responsable de l'équipe fiscale dédiée aux opérations de fusions-acquisitions, Deloitte

Avec près de 25 ans d’expérience, dont 17 ans en tant que spécialiste d’opérations de capital-transmission, Arnaud a accumulé une expérience large et variée des opérations de fusions-acquisitions, en France et dans le monde.
Ses clients sont notamment des fonds d’investissement qui font appel à son expérience de la structuration de leurs acquisitions, des groupes français qui ont besoin d’assistance dans leur expansion internationale, et des groupes multinationaux cherchant à investir en France.
Arnaud a rejoint le cabinet en 2002 après 7 années chez Andersen, et est devenu associé de Taj en 2006. Il y a développé l’activité fusions-acquisitions, et travaille en lien avec l’ensemble des experts intervenant dans ce domaine (fiscalité patrimoniale et structuration des investissements de dirigeants, fiscalité indirecte, juristes en droit des affaires et en droit social).
Arnaud accompagne également ses clients dans leurs contrôles et contentieux fiscaux, et dans la préparation de cessions (audit fiscal vendeur).

Cedric.png

ÉRIC COUDERC

Avocat conseil en fiscalité, Deloitte

Eric possède une expérience de plus de 12 ans en fiscalité des entreprises.

Il est spécialisé dans la structuration d’opérations d’acquisitions, et plus généralement sur tous les aspects fiscaux d’opérations de fusions-acquisitions (due diligences acquéreur ou vendeur, refinancements, réorganisations de groupes, SPAC, etc.).

Il est intervenu sur de nombreuses transactions, pour le compte de fonds d’investissement ou de groupes industriels, à l’achat comme à la vente. Il assiste notamment ses clients concernant la structuration de leurs acquisitions ainsi que sur les problématiques fiscales liées à leur opération de restructurations.

Il est diplômé de l’ESSEC (Mastère en droit des affaires internationales et management) et détient un master II en fiscalité des entreprises, ainsi qu’un LLB de l’Université de Kent (UK).

Keynote de clôture – Le témoignage d’un corporate à la loupe : Engie

Bertrand Haas.png

BERTRAND HAAS

Senior project manager M & A, Engie

Bertrand Haas, diplomé d’une école de commerce, et d’un troisième cycle à Sciences Po, travaille au sein d’Engie (à l’époque SUEZ) depuis 2001.  

Il a occupé différentes fonctions, en France et à l’étranger, en BU comme en corporate: Communication Financière, AIFA (Acquisition Investments & Financial Advisory) à Houston puis à Rome, Plan Financements et Risques de la filiale Exploration & Production, et enfin M&A. 

Il s’est occupé de la cession de EPI, la filiale Exploration et Production à Neptune, une société backée par Carlyle, CVC et le fonds souverain chinois CIC. Il s’est occupé également de la création de Ocean Winds, la JV ENGIE EDPR dédiée à l’éolien Offshore. Il travaille aussi sur le projet de cession d’Endel à Altrad, et sur le devenir d’Equans.

Bertrand Haas est membre du comité d’investissement de Rassembleurs d’Energies, le fonds à impact d’Engie.

Il a été sportif de haut niveau (international en aviron), cela l’aide pas mal au quotidien !!